Logo Assemblée nationale

 

J’attire l’attention de Madame la Ministre des solidarités et de la santé sur le financement de la formation des masseurs-kinésithérapeutes en France. Celle-ci est actuellement assurée par trois types d’établissements: les instituts de formation en masso-kinésithérapie publics, privés à but non lucratif et privés à but lucratif.

Des engagements pris lors de la grande conférence de la santé de 2016 assurent au moins une offre publique de formation par régions. Le dernier rapport de l’IGASD-IGAENR (et la mission interministérielle) propose « une meilleure intégration des formations paramédicales à l’université » et recommande un financement obligatoire des instituts privés non lucratifs par les conseils régionaux. Malgré cela, la région Normandie a annoncé dernièrement la fin de l’offre de formation publique existante, entraînant une multiplication des frais de scolarité, par vingt-cinq, pour certains étudiants. Craignant une extension à d’autres régions, alors que la majorité du coût des études de santé est habituellement supportée par les pouvoirs publics, les étudiants en masso-kinésithérapie s’interrogent sur l’attention portée à leur discipline.

En effet, il convient de leur garantir une offre publique de formation sur l’ensemble du territoire français mais il est également souhaitable de permettre la réduction des frais de scolarité de la majorité des instituts de formation en masso-kinésithérapie. C’est pourquoi je demande à Madame la Ministre des solidarités et de la santé de bien vouloir me préciser ses intentions en la matière.

http://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-1684QE.htm

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>