Max Rosereau

J’ai croisé Max Rosereau, photographe à La Voix du Nord, la semaine dernière, c’était vendredi après-midi à Lille. Max me racontait qu’il allait désormais se consacrer au talent d’un jeune Sénégalais et de son père sculpteur qu’il suivait avec beaucoup d’attention depuis plusieurs années. Son projet était de créer un lieu de culture à Saint-Louis du Sénégal où cette famille, mais également des artistes locaux, pourraient exposer leurs oeuvres.

J’ai connu Max Rosereau à ses débuts il y a 35 ans. Nous ne nous sommes plus jamais perdus de vue.

Max nous a quittés dimanche. Il est décédé d’une crise cardiaque.

Je garderai le souvenir d’un homme talentueux, chaleureux, enthousiaste et passionné.

J’adresse toutes mes pensées et mon plus profond soutien à l’ensemble des membres de sa famille.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>