Mesdames, Messieurs, chères amies, chers amis,

Monsieur Jacques HOUSSIN m’a interpellée, au travers des réseaux sociaux, concernant la réalisation d’un débat d’entre-deux-tours.

La professionnalisation de la vie politique, la forte inertie et les conflits d’intérêts constituent autant de raisons pour lesquelles une partie des élus se sont déconnectés de ce que vivent les Français. Et, donc, l’une des raisons pour laquelle les Français se sont éloignés des politiques.

Mon expérience est celle du réel, celle d’une ancienne salariée puis chef d’entreprise. Elle incarne et incarnera les vraies problématiques du quotidien sur notre circonscription.

Dans le temps imparti, je refuse de débattre avec Monsieur Jacques HOUSSIN dont les propositions ont évolué au gré des avancées de La République en Marche. Je fais le choix rationnel et concret de la campagne de terrain plutôt que de l’entre-soi au travers d’un débat politique qui ne répond plus à l’attente des électeurs.

Aux responsabilités, je travaillerai dans une posture d’écoute, de dialogue et d’ouverture avec toutes les femmes et hommes de bonne volonté qui veulent faire avancer le pays.

Signature de Brigitte Liso

  1. Aurélie says:

    Voilà par ces quelques mots toute la différence avec la vieille politique!
    L’inexpérience de la vie politique est une chance pour le renouveau des idées, des méthodes de faire, de l’écoute et du dialogue avec les citoyens.
    Sortir des cumuls de mandats et des débats agressifs et stériles dont le seul but est de prouver qui est le plus fort ou le meilleur orateur est également une opportunité pour le système politique français. Et surtout les français en sont lassés…
    Au delà de la sphère politique et démocratique, ce renouveau doit pouvoir infuser la société : c’est un espoir donné aux femmes et aux hommes que l’on peut choisir et réussir un travail sans avoir le diplôme requis, que l’on peut s’engager et agir de par sa seule envie ou détermination, et que la confiance et l’apprentissage sont des valeurs essentielles.
    Bravo Brigitte, et en marche vers la députation!

  2. DESBORDES says:

    Le temps est trop court pour pouvoir faire un débat. Nous savons tous que même si, effectivement Monsieur Houssin connait à ce jour plus ce coté politique que Brigitte Liso, nous savons qu’elle apprendra très rapidement et prendra surtout les bonnes décisions pour nous, électeurs.
    Le but n’est pas de battre quelqu’un au législatif, mais le but est de gagner pour avancer dans notre beau pays.

  3. Marie Podemski says:

    Merci Brigitte pour cette attitude de représentante de la population et non pas de la « politique politicienne ».

  4. DUCHENE says:

    Ce débat ne sert à rien .JH souhaite mettre en avant son expérience , son « bilan »(?) pour essayer de (dé)montrer que vous êtes nouvelle en politique . ça on sait déjà , et c’est justement ce qui est gage de renouveau . Attention cependant qu' »en marche » ne devienne pas « en avant marche  » ( parti des godillots ! Bonne chance et bon courage !

  5. MERCI Brigitte pour cette clarification, vous avez totalement raison sur me fond et la forme afin d eviter les Enfumages venant fr ce qui reste des Republicains apres le passage Sarkozy.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>